Mettons fin au charbon thermique!

Le Canada a interdit les nouveaux projets de charbon thermique sur son territoire et a mis en place une réglementation visant à arrêter la combustion de charbon thermique pour la production d’électricité d’ici 2030. Pourquoi alors le Canada continue-t-il à exporter du charbon thermique pour qu’il brûle dans d’autres parties du monde?

Le processus d’extraction, de transport et de combustion du charbon fait des ravages sur l’environnement, le climat et la santé humaine, et même le récent rapport du GIEC demande qu’on mette fin au charbon et aux combustibles fossiles avant qu’ils ne détruisent la planète.

Cela fait maintenant deux siècles que les humains ont commencé à utiliser le charbon thermique pour chauffer leurs maisons, et aujourd’hui, il est utilisé pour produire de l’électricité dans le monde entier.

Le charbon thermique est une source d’énergie sale, désuète et faussement bon marché qui est responsable de plus de 800 000 décès prématurés/année en raison de son impact sur la pollution atmosphérique.

Les polluants atmosphériques émis par les centrales au charbon sont également associés systématiquement aux maladies cardiaques et respiratoires chroniques et à toute une série d’autres maladies graves. En outre, le charbon thermique est une source importante de mercure, une substance persistante qui s’accumule dans les chaînes alimentaires aquatiques et dans le corps des personnes qui consomment du poisson contaminé. Les fœtus qui sont exposés au mercure pendant la grossesse sont plus susceptibles de présenter des déficits de développement mental et physique après la naissance, lorsqu’ils deviennent des enfants. Malheureusement, le Canada sait à quel point le charbon thermique est mauvais, mais il continue à l’extraire et à l’exporter dans le reste du monde.

Le Canada doit être tenu responsable des effets dévastateurs que le charbon exporté par le Canada ont à l’étranger, et les actions du gouvernement doivent être compatibles avec ses promesses pour contrer la crise climatique!

Ajoutez votre nom pour demander au gouvernement fédéral d’interdire l’exportation du charbon thermique et de restreindre son exploitation ici au Canada.

c.c.

Premier ministre Justin Trudeau
Ministre des Ressources naturelles Seamus O’Regan
Ministre des Affaires étrangères Marc Garneau
Ministre du Développement international Karina Gould
Ministre des Petites entreprises, de la Promotion des exportations et du Commerce international Mary Ng

Individus signataires

Marianne Bargiel, Professionnel(le) de la santé
Claude Brière, Médecin ou infirmier(ère)
Nancy Gagné, Membre de la communauté
Claude Leblanc, Membre de la communauté
Carole Xavier, Médecin ou infirmier(ère)
Nicole Beaulieu, Membre de la communauté
Jean-Paul Bourque, Membre de la communauté
François Aubin, Médecin ou infirmier(ère)
Maryse Gagnon, Membre de la communauté
Jean-François Bélair, Médecin ou infirmier(ère)
Sylvain Blanchet, Médecin ou infirmier(ère)
Martine Labelle, Médecin ou infirmier(ère)
Véronique Prud’homme, Médecin ou infirmier(ère)
Nathalie Lebel, Médecin ou infirmier(ère)
Francine Gendron, Professionnel(le) de la santé
Caroline Laberge, Médecin ou infirmier(ère)
Lucie Massé, Membre de la communauté
Martin St-André, Médecin ou infirmier(ère)
Jean Lapalme, Membre de la communauté
Marc Bélanger, Membre de la communauté
Marie Durand, Médecin ou infirmier(ère)
Amelie Foucault, Médecin ou infirmier(ère)
François Hébert, Médecin ou infirmier(ère)

Le Canada a interdit les nouveaux projets de charbon thermique sur son territoire et a mis en place une réglementation visant à arrêter la combustion de charbon thermique pour la production d’électricité d’ici 2030. Pourquoi alors le Canada continue-t-il à exporter du charbon thermique pour qu’il brûle dans d’autres parties du monde?

Le processus d’extraction, de transport et de combustion du charbon fait des ravages sur l’environnement, le climat et la santé humaine, et même le récent rapport du GIEC demande qu’on mette fin au charbon et aux combustibles fossiles avant qu’ils ne détruisent la planète.

Cela fait maintenant deux siècles que les humains ont commencé à utiliser le charbon thermique pour chauffer leurs maisons, et aujourd’hui, il est utilisé pour produire de l’électricité dans le monde entier.

Le charbon thermique est une source d’énergie sale, désuète et faussement bon marché qui est responsable de plus de 800 000 décès prématurés/année en raison de son impact sur la pollution atmosphérique.

Les polluants atmosphériques émis par les centrales au charbon sont également associés systématiquement aux maladies cardiaques et respiratoires chroniques et à toute une série d’autres maladies graves. En outre, le charbon thermique est une source importante de mercure, une substance persistante qui s’accumule dans les chaînes alimentaires aquatiques et dans le corps des personnes qui consomment du poisson contaminé. Les fœtus qui sont exposés au mercure pendant la grossesse sont plus susceptibles de présenter des déficits de développement mental et physique après la naissance, lorsqu’ils deviennent des enfants. Malheureusement, le Canada sait à quel point le charbon thermique est mauvais, mais il continue à l’extraire et à l’exporter dans le reste du monde.

Le Canada doit être tenu responsable des effets dévastateurs que le charbon exporté par le Canada ont à l’étranger, et les actions du gouvernement doivent être compatibles avec ses promesses pour contrer la crise climatique!

Ajoutez votre nom pour demander au gouvernement fédéral d’interdire l’exportation du charbon thermique et de restreindre son exploitation ici au Canada.

c.c.

Premier ministre Justin Trudeau
Ministre des Ressources naturelles Seamus O’Regan
Ministre des Affaires étrangères Marc Garneau
Ministre du Développement international Karina Gould
Ministre des Petites entreprises, de la Promotion des exportations et du Commerce international Mary Ng

Individus signataires

Marianne Bargiel, Professionnel(le) de la santé
Claude Brière, Médecin ou infirmier(ère)
Nancy Gagné, Membre de la communauté
Claude Leblanc, Membre de la communauté
Carole Xavier, Médecin ou infirmier(ère)
Nicole Beaulieu, Membre de la communauté
Jean-Paul Bourque, Membre de la communauté
François Aubin, Médecin ou infirmier(ère)
Maryse Gagnon, Membre de la communauté
Jean-François Bélair, Médecin ou infirmier(ère)
Sylvain Blanchet, Médecin ou infirmier(ère)
Martine Labelle, Médecin ou infirmier(ère)
Véronique Prud’homme, Médecin ou infirmier(ère)
Nathalie Lebel, Médecin ou infirmier(ère)
Francine Gendron, Professionnel(le) de la santé
Caroline Laberge, Médecin ou infirmier(ère)
Lucie Massé, Membre de la communauté
Martin St-André, Médecin ou infirmier(ère)
Jean Lapalme, Membre de la communauté
Marc Bélanger, Membre de la communauté
Marie Durand, Médecin ou infirmier(ère)
Amelie Foucault, Médecin ou infirmier(ère)
François Hébert, Médecin ou infirmier(ère)