Un rapport dénonce les pratiques d’écoblanchiment des géants pétroliers et gaziers, une menace pour la santé, l’environnement et l’abordabilité

Toronto/territoire traditionnel non cédé des Hurons-Wendats, des Anishnaabegs, des Haudenosaunees, des Chippewas et des Mississaugas de la Première Nation de Credit | Alors qu’à la COP28 les pays sont en train de discuter de la voie à suivre pour faire face à la crise climatique de plus en plus urgente, un nouveau rapport de Greenpeace Canada et de l’Association canadienne des médecins pour l’environnement (ACME) expose les pratiques d’écoblanchiment que les entreprises de combustibles fossiles utilisent à profusion pour garantir leur acceptabilité sociale et se soustraire à leur responsabilité à l’égard des préjudices qu’elles causent. Le rapport Le manuel d’écoblanchiment des grandes entreprises pétrolières et gazières décortique les tactiques sophistiquées d’écoblanchiment qui sont employées par l’industrie des combustibles fossiles pour tromper le public et lui faire croire qu’elle agit de manière responsable.

Ces tactiques généralisées permettent aux entreprises d’échapper à l’obligation de rendre des comptes et de perpétuer une illusion de responsabilité en dissimulant les véritables effets de leurs produits sur l’environnement et la santé.

« La crise climatique provoque une urgence sanitaire réelle. Une solution s’impose : éliminer les combustibles fossiles pour protéger des millions de vies. Or, l’industrie use couramment de pratiques d’écoblanchiment trompeuses qui retardent la transition vers des sources d’énergie durables. La population canadienne mérite de connaître la vérité. Voilà pourquoi ce rapport est si important. »
– Dre Melissa Lem, médecin de famille et présidente de l’Association canadienne des médecins pour l’environnement

La semaine dernière, le gouvernement fédéral a déposé des modifications à la Loi sur la concurrence, introduisant notamment des mesures pour réprimer l’écoblanchiment. Toutefois, ces modifications n’interdisent pas clairement les pratiques trompeuses mentionnées dans le rapport, parmi lesquelles certaines ont déjà été interdites en Europe.

Le rapport comble cette lacune en présentant une analyse détaillée des stratégies d’écoblanchiment utilisées par les grandes sociétés pétrolières et gazières pour induire le public en erreur. Celles-ci comprennent la dissimulation stratégique, la supercherie des compensations carbone, la pseudoscience fossile et les déclarations aspirationnelles, le jargon « écologique » vague, le strict minimum, l’environnementalisme ostentatoire et les mensonges. Le rapport montre également comment d’autres pays et régions luttent contre l’écoblanchiment en s’attaquant à la désinformation.

Les entreprises de combustibles fossiles comme Exxon ont nié les changements climatiques pendant des dizaines d’années. Aujourd’hui, les personnes au Canada et dans le monde en paient le prix, perdant la vie et leur foyer dans des catastrophes climatiques causées par la pollution fossile. En normalisant les combustibles fossiles, l’écoblanchiment retarde la transition nécessaire vers des options énergétiques plus durables.

« Au lieu d’évaluer la véritable réduction de leurs émissions comme le préconise la science, les entreprises pétrolières et gazières ont élaboré des tactiques trompeuses pour continuer à exploiter les combustibles fossiles, nuire aux personnes et à la planète en toute impunité, et engranger d’énormes profits. Dans ce rapport, nous dévoilons leur jeu en exposant leurs stratagèmes habituels. Nous exigeons que l’industrie soit obligée à rendre des comptes, une responsabilité à laquelle elle se dérobe depuis trop longtemps. »
– Salomé Sané, chargée de campagne Climat, Greenpeace Canada

Pour les personnes qui voudraient aller plus loin, le rapport se termine par une section proposant des mesures concrètes. On y trouve par exemple un plan d’action pour signaler les publicités trompeuses sur X (Twitter), Facebook et Instagram et Normes de la publicité – Canada.

Alors que les discussions à la COP28 intensifient l’urgence de l’action climatique, que le coût de la vie monte en flèche en raison de la hausse du prix des combustibles fossiles, que le Bureau de la concurrence enquête sur l’Association canadienne du gaz au sujet d’allégations trompeuses et que le gouvernement fédéral souhaite modifier la Loi sur la concurrence, le rapport est un répertoire des stratagèmes des géants pétroliers et gaziers qui tombe à point nommé. Les mesures concrètes qu’il met de l’avant aideront le gouvernement et le public à freiner l’écoblanchiment ainsi que ses effets néfastes.

– 30 –

Note à la rédaction en chef :

Le manuel d’écoblanchiment des grandes entreprises pétrolières et gazières
Agir contre l’écoblanchiment des énergies fossiles

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Adeoluwa Atayero, conseiller aux communications, Greenpeace Canada, Iatayero@greenpeace.org; +1 306 501-1314

Reykia Fick, directrice des communications, Association canadienne des médecins pour l’environnement (ACME), 647 762-9168, media@cape.ca

Share