(La version français suit ci-dessous)

I have never done this before, but these are not ordinary times.

As we struggle to deal with the COVID-19 pandemic, we are not only facing a health crisis but a fundamental challenge to what kind of country we want to be. We are at a transformational moment with potential to bring about positive change. As a fellow CAPE member, that is why I am writing to you with a proposal.

Political leaders and Canadians are recognizing that the best way to deal with this crisis is to heed scientific experts who serve the public interest and build our plan of action on their advice. We are adopting policies in a transparent, evidence-based manner. We are recognizing that we are all in this together, that we must show social solidarity and must put the common good first and foremost, in particular ensuring that the most vulnerable are protected.

The Canadian Association of Physicians for the Environment (CAPE) is fighting for a Canada where policy is evidence-based, serves the public interest and prioritizes social and environmental justice. I am not wealthy but I care about this very much and want to do what I can to seize this opportunity to help build a socially and environmentally just, sustainable world for my and everyone’s kids and grand-kids.

So I am doing something I have never done and appealing to you to make a donation to CAPE. I will match every donation up to $20,000, so whatever you decide to give, I will double. 

As we move forward to build a new economy and a new society, we must make sure that government policy is decided in a transparent, evidence-based manner to serve the public good. In recent decades, we have sometimes done the opposite. At times our governments have been captive to vested interests. Policies have been decided behind closed doors. Individualism, consumerism, an economy based on a heavy carbon footprint, massively increased inequality, and environmental destruction have usually been the norm. Inconvenient evidence has often been ignored.

But Canadians and our governments are re-thinking our values and our policies. The critical issues that we face, whether it be a pandemic or climate change, require governments to implement evidence-based policies that serve the public interest. We must not revert to the old normal.

Together, let’s seize this opportunity to ensure our governments serve the public interest and build a safe, sustainable world for all.

With hope, determination and gratitude.

Kathleen Ruff

*****

C’est la première fois que je fais ça, mais nous vivons un moment extraordinaire.

Alors que nous luttons contre la pandémie de COVID-19, nous ne sommes non seulement confrontés à une crise sanitaire, mais aussi à un défi fondamental pour le type de pays que nous aspirons être. Nous sommes à un moment de transformation, qui pourrait apporter de nombreux changements positifs. C’est pourquoi, en tant que membre de l’ACME, je vous écris pour vous faire une proposition.

Les figures politiques et les Canadiens reconnaissent que la meilleure façon de faire face à cette crise est d’écouter les recommendations nos experts scientifiques qui servent l’intérêt public et de construire notre plan d’action en conséquence. Nous voulons adopter des politiques de manière transparente et surtout, fondée sur la science. Nous reconnaissons que nous sommes tous dans le même bateau, que nous devons faire preuve de solidarité sociale, et que nous devons placer le bien commun au premier plan, en veillant notamment à protéger les plus vulnérables.

L’Association canadienne des médecins pour l’environnement défend un Canada où les politiques sont basées sur les données probantes, servent l’intérêt public, et donnent la priorité à la justice sociale et environnementale. Je ne suis pas riche mais je me soucie beaucoup de cet enjeu. Je saisis ainsi cette occasion pour contribuer à la reconstruction d’un monde durable, socialement juste et écologiquement responsable. Je le fais pour mes enfants et mes petits-enfants, et pour tous les enfants et petits-enfants de ce monde.

Je fais donc quelque chose que je n’ai jamais fait: je vous invite à faire un don à l’ACME, que je doublerai jusqu’à la hauteur de 20 000 dollars.

Alors que nous progressons vers la construction d’une relance économique et d’une nouvelle société, nous devons nous assurer que les politiques gouvernementales sont décidées de manière transparente et fondée sur les données probantes afin de servir le bien public. Au cours des dernières décennies, nous avons parfois fait le contraire. Par moments, nos gouvernements ont été captifs d’intérêts de particuliers, les politiques décidées à huis clos. Nos gouvernements ont favorisé l’individualisme, le monde de consommation, une économie basée sur une lourde empreinte carbone, la croissance des inégalités sociales, et la destruction de notre environnement.  Les preuves gênantes ont trop souvent été ignorées.

Mais les Canadiens et nos gouvernements sont en train de repenser ces valeurs et ces politiques. Les problèmes importants auxquels nous sommes confrontés, qu’il s’agisse d’une pandémie ou des changements climatiques, exigent des gouvernements qu’ils mettent en œuvre des politiques fondées sur la science et servant l’intérêt public. Nous ne devons pas revenir à notre ancien “normal”.

Ensemble, saisissons cette occasion pour faire en sorte que nos gouvernements servent l’intérêt public et construisent un monde sécuritaire et durable pour tous.

Kathleen Ruff