Les groupes environnementaux et de santé accusent les grands pollueurs de faire pression sur le Sénat pour affaiblir et retarder le projet de loi sur la protection de l’environnement

Les groupes exhortent le Sénat à rejeter l’ingérence de l’industrie et à  adopter le projet de loi S-5 avant les vacances d’été 

OTTAWA, TERRITOIRE TRADITIONNEL NON CÉDÉ DU PEUPLE ALGONQUIN  ANISHNAABEG – 1 juin 2022 – Aujourd’hui, le Comité sénatorial de l’énergie, de l’environnement et des ressources naturelles (ENEV) complète son examen du projet de loi S-5, le projet de loi très attendu visant à moderniser la Loi canadienne sur la protection de l’environnement. Nous, les groupes soussignés, sommes préoccupés par l’ingérence de l’industrie après avoir appris que de nombreux grands pollueurs du Canada ont envoyé une lettre au Président du Sénat pour « exhorter l’ensemble du Sénat à renverser les amendements introduits par le Comité et à adopter le projet de loi S-5 tel que présenté à l’origine ». 

Nous demandons instamment aux sénateurs et sénatrices de résister au lobbying de l’industrie qui vise à saper les efforts raisonnables au renforcement du projet de loi S-5. Il n’y a aucune raison valable de laisser des industries polluantes faire reculer les efforts de modernisation de la LCPE. Le projet de loi attend maintenant le vote final du Sénat. Nous ne pouvons pas faire marche arrière sur la modernisation de la LCPE visant à améliorer la santé environnementale et humaine ainsi que la justice environnementale. 

Nous demandons aux sénateurs et sénatrices de rejeter cette tactique dilatoire et de renversement et de voter pour l’envoi du projet de loi renforcé à la Chambre des communes avant les vacances d’été. Des milliers de personnes à travers le Canada ont demandé aux dirigeants politiques de renforcer la loi environnementale la plus importante du Canada. Des millions de personnes vivant au Canada subiront des conséquences négatives s’ils ne le font pas.

Nous avons besoin d’une LCPE renforcée dans le but de former l’épine dorsale d’une transition équitable vers une économie saine et inclusive. 

Les groupes appuyant cette déclaration : 

En savoir plus : 

  • La lettre de l’industrie au Président du Sénat est disponible ici
  •  La LCPE est la principale loi canadienne visant à protéger les personnes et l’environnement contre la pollution nocive et les produits chimiques toxiques. La LCPE n’a pas été modifiée de manière significative depuis 1999. 
  • En 2017, le Comité permanent de l’environnement et du développement durable de la Chambre des communes a recommandé de renforcer la LCPE, ce qui a conduit le gouvernement à présenter le projet de loi S-5. L’examen de ces recommandations s’est maintenant étalé sur trois sessions parlementaires. 
  • Une fois que le projet de loi S-5 aura franchi l’étape de la troisième lecture au Sénat, il devra également être examiné par la Chambre des communes. 
  • Lire la soumission conjointe de Ecojustice, Environmental Defence, la Fondation David Suzuki, Action cancer du sein Québec et l’Association canadienne des médecins pour l’environnement au comité ENEV sur le projet de loi S-5.
  • Mémoire soumis par Nature Canada
  • Mémoire soumis par Prevent Cancer Now

30- 

Pour plus de renseignements, merci de contacter : 

Brendan Glauser, bglauser@davidsuzuki.org, 604-356-8829
Paula Gray, pgray@environmentaldefence.ca, 705-435-8611
Viorica Lorcencova, viorica.lorcencova@acsqc.ca, 514-443-8437
Pamela Daoust, pamela@cape.ca, 647-930-0236 

Share