Pleins feux sur les donatrices et les donateurs

La communauté de l’ACME est composée de donateurs de partout au Canada, sans qui notre travail ne serait pas possible. Merci à chacun d’entre vous!


Rochelle Rubinstein

« L’environnement, la santé, l’art et le militantisme se nouent l’un à l’autre de manière puissante. » Rochelle Rubinstein est une artiste visuelle et une animatrice communautaire en arts établie à Toronto, en Ontario. En plus de son engagement auprès de l’ACME, elle a écrit pour le Green Teacher Magazine et a rédigé des publications au sujet des risques à la santé que pose le gazon artificiel, un matériau qui remplace de plus en plus le gazon naturel sur les terrains et les aires de jeu au Canada. En tant que mère et grand-mère, elle se préoccupe de la santé des enfants, la principale source de motivation de sa militance. Elle rêve d’un monde où la présence de substances toxiques ne sera plus tolérée. Elle est convaincue que les médecins canadiens sauront se mobiliser pour protéger nos collectivités contre ces dangers.

Tamara Bernstein

« J’ai développé une aversion viscérale pour la culture automobile lorsque j’ai vécu à Windsor pendant deux ans dans les années 1980 », explique-t-elle. « Le double choc des cheminées des usines automobiles et des gaz d’échappement du camionnage transfrontalier rendait impossible d’ignorer les dessous sombres de toutes ces publicités automobiles glamour. Je me souviens encore de la crasse noire dégoûtante sur le mur autour des bouches d’aération intérieures!

Peu de temps après, une collègue bien-aimée de ces années-là – une sublime violoniste dotée d’une joie de vivre contagieuse et d’un don phénoménal pour l’enseignement – est décédée prématurément d’un cancer du sein, dont j’ai appris par la suite qu’il est très répandu à Windsor (tout comme le cancer de la prostate et le cancer du poumon). Depuis lors, de nombreux autres amis et membres de la famille ont été frappés par cette terrible maladie.

Compte tenu de ce que nous savons maintenant de ses liens avec la pollution automobile, il faut rappeler aux consommateurs les conséquences de la combustion des combustibles fossiles sur la planète et sur la santé de chacun, de la même façon qu’on nous rappelle les conséquences du tabagisme si nous achetons un paquet de cigarettes. C’est pourquoi je suis heureux de soutenir la campagne de l’ACEP visant à interdire la publicité pour les combustibles fossiles. »»

Avec la reconnaissance de la Fondation de la famille Zita et Mark Bernstein.

Brynn

« J’ai toujours été profondément intéressée et préoccupée par l’environnement. Mais la ligne commune des messages des groupes de défense de l’environnement que j’ai soutenus de différentes manières ne capte pas l’attention de masse qui est nécessaire pour résoudre ce défi.

À 37 ans, on m’a diagnostiqué un type de cancer du sein particulièrement agressif et non hormonal. J’ai terminé mon traitement et je suis maintenant sous surveillance, donc je suis en bonne forme. Ce que je veux, c’est ne jamais avoir été diagnostiquée. Je ne vois pas assez d’attention portée à la prévention.

Pour moi, l’ACME est la combinaison parfaite pour diffuser des messages pertinents sur l’environnement et mettre en lumière les changements que nous devons apporter pour le bien de la santé humaine. Je vous suis reconnaissante du message de votre organisation. »

Dre. Clarissa Wallace

« Pour la première fois de ma vie, j’ai rejoint une organisation dont l’objectif est le changement social. Je suis endocrinologue dans le Lower Mainland de la Colombie-Britannique.  Mais ces dernières années, je ne peux m’empêcher de constater la réalité dévastatrice du changement climatique. Cela m’a obligé à me demander : Que puis-je faire ?

La partie la plus facile a été d’envoyer de l’argent. Mais je sais que je dois m’impliquer davantage. ACME m’a montré comment le faire par petites touches. Pour moi en tout cas, il est temps d’assumer ma part d’une autre responsabilité : faire tout ce qui est en mon pouvoir pour un avenir qui préserve autant que possible notre monde extraordinaire. »

Rocky Feroe

« Je continue à aider financièrement l’ACME malgré la retraite, le manque de revenus et les conseils de mon comptable chaque année. Je fais des dons quand et comme je peux, mais jamais autant qu’avant la retraite et jamais autant que je le voudrais. Je fais toujours quelque chose pour faire avancer notre cause collective. Comme j’avais l’habitude de dire à mes patients, La vie est difficile et puis on meurt. Enjambez les corps et continuons à faire tout le bien que nous pouvons. N’oubliez pas de donner et si vous êtes à la retraite, apportez vos talents ou au moins l’argent que vous pouvez. »

Photo : Rocky Feroe et ses amis, Sorcières à vélo pour la santé planétaire à Riverdale Edmonton. Feroe, deuxième à partir de la droite, croit que les photos volent l’âme.

 


Si vous souhaitez figurer sur cette page, nous vous invitons à nous envoyer une photo claire de vous et une brève déclaration (une phrase ou deux) expliquant pourquoi vous soutenez l’ACME. Si vous préférez que votre photo ne soit pas affichée, ce n’est pas grave non plus, nous aimerions quand même vous inclure. Nous choisirons au hasard un ou deux donateurs à inclure dans nos prochains bulletins d’information.

Veuillez envoyer vos coordonnées et vos questions à karina@cape.ca.